LORETO

UN SANCTUAIRE A CRÉÉ UNE VILLE

La légende veut que les murs de la «Santa Casa» proviennent de Nazareth en Galilée: c’est dans la «Santa Casa» qu’est née la Vierge Marie, qu’elle a grandi et que lui est apparu l’Ange du Seigneur.

Une légende fondée sur la piété et la foi du peuple raconte que la maison fut transportée par des anges. De nouvelles investigations historiques émettent l’hypothèse que la maison a été transportée sur l’eau et sur terre par la main de l’homme et avec l’aide «céleste». La «Santa Casa» d’origine ne se compose que de trois murs. À Nazareth, le quatrième mur était constitué par la paroi rocheuse contre laquelle était adossée la maison. Un autel se trouve à cet endroit aujourd’hui. La Santa Casa se compose clairement de deux parties différentes.

Celle comprise entre le sol et une hauteur de trois mètres représente le mur original : des blocs de grès disposés en rangs réguliers comme on les trouve à Nazareth. Plus tard, la partie supérieure fut garnie de pierres provenant de la région des Marches où elle se trouve ; ces pierres sont l’unique matériau de construction utilisé de cette manière dans cette région.

La basilique construite au-dessus de la Santa Casa fut commencée en 1469 dans le style gothique tardif, probablement sur des plans de Marino di Marco Cedrino. La façade de la basilique fut achevée en 1587 dans le style Renaissance tardive.

Le parvis de la basilique est délimité à l’Est par la façade de l’église et son clocher, au Nord et à l’Est par le Palais Apostolique ainsi qu’au Sud par le Palais Illiric.

Au milieu de la Piazza della Madonna, voici une fontaine artistiquement décorée, érigée entre 1604 et 1614 à partir des plans du célèbre Carlo Maderno et de son oncle Giovanni Fontana. La fontaine est ornée de quelques sculptures en bronze du Tarquin et de Pietro Paolo Jacometti remontant à 1622.

Non loin de là se trouve le palais de l’administration municipale avec ses murs de briques. Le clocher du 17ème siècle est l’œuvre de Giovanni Branca, les créneaux furent rajoutés en 1887. Sur la petite place trône le monument à Garibaldi, un buste en marbre de 1886 signé Ettore Ferrari.

La Salle du Trésor a été construite au début du 17ème siècle pour y abriter des objets liturgiques, tuniques et offrandes votives apportées par les fidèles. De magnifiques fresques (1605-1610) dues à Cristoforo Roncalli dit Pomarancio montrent dix scènes de la vie de la Mère de Dieu, de six prophètes et de six sibylles. Ces fresques sont considérées des chefs-d’œuvre du maniérisme.

VOTRE CONTACT LOCAL

Office de pèlerinage et de tourisme

Comune di Loreto
Corso Boccalini, 32
60025 Loreto, Italia
segreteria.loreto (at) regione.marche.it
www.comune.loreto.an.it

TOP 5 DES SITES DE LORETO

La «Santa Casa» ou «Maison Sainte»

La légende veut que les murs de la « Santa Casa » proviennent de Nazareth en Galilée : Dans la « Santa Casa » est née la Vierge Marie, c’est là qu’elle a grandi et que l’Ange du Seigneur lui est apparu. Une légende fondée sur la piété et la foi du peuple raconte que la maison fut transportée par des anges.

La Piazza Leopardi

Sur un côté de la basilique se trouve un déambulatoire sur deux étages délimité par des colonnades et construit durant la 2ème moitié du 17ème siècle alors que le clocher de Vantivelli était en chantier. Il semble qu’il ait servi antan à protéger les pèlerins qui trouvaient les portes de la ville déjà closes lorsqu’ils arrivaient nuitamment au sanctuaire.

La Salle du Trésor

La Salle du Trésor est un ouvrage construit au début du 17ème siècle pour conserver les joyaux de l’église, les tuniques de messe et les offrandes votives. De magnifiques fresques (1605-1610) dues à Cristoforo Roncalli dit Pomarancio montrent dix scènes de la vie de la Mère de Dieu, de six prophètes et de six sibylles. Ces fresques sont considérées des chefs-d’œuvre du maniérisme.

Le palais de l’administration municipale

Non loin de là se trouve le palais de l’administration municipale avec ses murs de briques. Le clocher du 17ème siècle est l’œuvre de Giovanni Branca, les créneaux furent rajoutés en 1887. Sur la petite place se trouve le monument à Garibaldi, avec un buste en marbre d’Ettore Ferrari (1886).

Mairie

Au bout de la rue Sixte V, la forteresse de la mairie construite entre 1518 et 1519 par Cristoforo Resse darde vers le ciel. Elle avait été commanditée par le Pape Léon X inquiet des incursions turques imminentes via l’Adriatique toute proche.

COMMENT ARRIVER?

ARRIVÉE EN AVION

Aéroport Falconara Marittima

Depuis l'aéroport, vous rejoignez Loreto en taxi ou en voiture de location en 30 minutes. De même, à partir de l'aéroport, vous rejoignez la gare d'Ancône en taxi ou en bus-navette.

www.marcheairport.com

Katowice Airport (KTW)

Located in Pyrzowice village, 60 km from Czestochowa www.katowice-airport.com (direct bus connection to Czestochowa www.pyrzowiceekspres.pl)

Katowice Airport (KTW)

Located in Pyrzowice village, 60 km from Czestochowa www.katowice-airport.com (direct bus connection to Czestochowa www.pyrzowiceekspres.pl)

BY CAR

Autoroute A14 Bologne-Taranto

Sortie « Loreto-Porto Recanati ». De là, le centre-ville est à 3 kilomètres. La basilique se trouve sur une hauteur et se voit déjà depuis l'autoroute.

Arrivée en train ARRIVÉE EN TRAIN

Ancona-Pescara

Descendre aux gares de Loreto ou d'Ancône.
La gare de Loreto se trouve à env. 2 kilomètres du centre-ville.